AZHURE 74

AZHURE

AZHURE 74 est composée d’habitants du plateau des Bornes. Ses membres sont des agriculteurs, des actifs de divers milieux socio-professionnels, retraités ou jeunes. Tous sont très impliqués dans la vie rurale.

L’association s’est donné pour objet “la protection et la défense de l’environnement, du cadre de vie, la promotion d’un développement durable et la valorisation des énergies renouvelables; être l’interlocuteur de la municipalité des habitants et des organismes publics ». Elle exerce, de préférence, son action sur le territoire du plateau des Bornes et des communes limitrophes.

 

Protéger la biodiversité du Plateau des Bornes 

Sur les contreforts du Salève, le Plateau des Bornes accueille un important réseau de zones humides (plus de 250 sur 93 hectares inscrits en ZNIEFF I) où l’on observe différents habitats naturels remarquables allant de pair avec un grand intérêt floristique. A ce jour, 3 espèces végétales (le Dactylorhize de Traunsteiner, laLaiche à deux étamines et l’Orchis incarnat) et 5 espèces animales d’intérêt (l’Azuré des paluds, le Conocéphale bigarré, le Criquet palustre, le Crapaud sonneur à ventre jaune et le Triton alpestre) ont été recensés. 

AZHURE se mobilise contre toute atteinte à ce patrimoine naturel et pour la restauration des zones humides du Plateau des Bornes. Nous veillons à l’application des principes de précaution et de responsabilité. En défendant ces valeurs, nous veillons à l’intérêt général et à l’expression citoyenne! 

Défendre la ruralité et promouvoir une agriculture raisonnée 

Le paysage du plateau des Bornes est essentiellement rural et tourné vers l’élevage laitier. Les exploitations sont souvent en forme sociétaire, avec un grand nombre de GAEC, et les surfaces agricoles sont très convoitées. L’arboriculture (pommes et poires IGP Savoie) y est présente. La course folle du productivisme agricole et la progression de l’urbanisation, qu’elle se fasse sous forme d’habitations ou de zones d’activités est aujourd’hui la principale source de transformation des paysages du plateau des Bornes. 

Dans ce contexte, nous souhaitons valoriser de nouveaux modes de production et dialoguer afin de concilier environnement et activités humaines. 

Sensibiliser à l’environnement 

Pour mieux protéger l’environnement, il est indispensable d’en saisir la complexité. Nous partageons donc nos connaissances auprès des citoyens, des collectivités, des élus et des pouvoirs publics. Il est urgent de comprendre les impacts de nos actions sur la nature. 

Nous organisons des animations diverses, expositions, sorties, activités variées afin de faire connaître les zones humides et de les préserver.